Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Médite sur la mort et le chatiment ....

Serviteurs et servantes d’Allah, craignez Allah le Très-Haut en accomplissant ce qu’Il vous a ordonné et en délaissant ce qu’Il vous a interdit. Et appréhendez Sa colère comme le fait celui qui sait que son Seigneur l’entend et le voit !

 

Serviteurs et servantes d’Allah ! Un grand événement ! Une affaire majeure a été citée dans le Livre d’Allah, Glorieux et Majestueux ! Il a été mentionné dans le Coran à plusieurs reprises. Mais beaucoup de gens sont inattentifs à cet événement, paresseux et nonchalants quant au fait de s’y préparer.

 

Cet événement, serviteurs et servantes d’Allah, n’est autre que la mort ! Et qui te comprendre ce qu’est la mort et ce qui se passe après elle ?!

 

Serviteurs et servantes d’Allah ! La mort est un grand événement, qui mène la personne vers sa première demeure dans l’au-delà.

 

Celui qui meurt, sera ressuscité, et pour lui, débuteront les comptes, le bonheur ou le châtiment!

 

Serviteurs et servantes d’Allah ! La mort est la séparation entre ce bas monde et la demeure ultime, entre le moment dédié aux œuvres et celui dédié à la rétribution des œuvres, et c’est la démarcation séparatrice entre le moment où on s’approvisionne et celui où on obtient la rétribution de cet approvisionnement.

 

Et le Glorieux et Exalté a dit :

 

Après la mort, serviteurs et servantes d’Allah, il n’y aura d’excuse pour personne ! Nul ne pourra revenir sur terre ! Les hassanate (les bonnes actions), personne ne pourra les augmenter ou en faire plus ! Les péchés, nul ne pourra alors s’en repentir et demander pardon à Allah !

 

Ainsi, serviteurs et servantes d’Allah, il n’y aura après la mort qu’un trou vers lequel la personne s’avancera. Ce sera pour lui soit un jardin du Paradis, ou un gouffre parmi les gouffres de l’enfer ! Il restera dans ce trou jusqu’au jour de la Résurrection, le Jour de la rencontre avec le Puissant, le Sage (Allah).

 

Un grand événement ! Allons-nous en tirer des leçons, le prendre en considération et nous en rappeler ?!

 

Serviteurs et servantes d’Allah ! La mort atteint tout le monde sans exception et rencontre chacun sans aucun doute. Allah le Très-Haut a dit :

 

« Où que vous soyez, la mort vous atteindra »

 

(Sourate 4 verset 78)

 

« Dis : « La mort que vous fuyez va certes vous rencontrer. »

 

(Sourate 62 verset 8)

 

Ainsi, quand la vie arrive à son terme, il est impossible de le retarder ou de l’avancer. Allah a dit:

« Puis, quand leur terme vient, ils ne peuvent ni le retarder d’une heure ni l’avancer. »

(Sourate 16 verset 61)

 

Et Il a dit, Glorieux et Exalté :

 

« Chaque échéance a son terme prescrit (auprès d’Allah). »

 

(Sourate 13 verset 38)

 

Serviteurs et servantes d’Allah ! Allah, Immense et Elevé, a chargé un seul ange de s’occuper de la mort qu’Il a chargé de retirer les âmes. Allah a dit :

 

« Dis : « L’ange de la mort, qui est chargé de vous, vous fera mourir. »

 

(Sourate 32 verset 11)

 

Et cet ange est aidé par d’autres anges. Le Très-Haut a dit :

 

« Ceux qui ont causé du tort à eux-mêmes, les anges enlèveront leurs âmes… »

 

(Sourate 4 verset 97)

 

Et Il a dit, Immense et Elevé :

 

« Nos messagers (les anges) enlèvent son âme… »

 

(Sourate 6 verset 61)

 

Serviteurs et servantes d’Allah ! La mort ne fait aucune distinction entre le vieux et le jeune, entre l’homme et la femme, ou entre celui qui est en bonne santé et le malade.

 

Il se peut que la mort pénètre une maison abritant un homme âgé et un autre malade, et qu’elle prenne la personne se trouvant dans cette maison qui est en meilleur santé que les autres !

Donc, la mort ne fait pas de distinction entre le jeune et le vieux !

 

Et personne ne sait quand aura lieu sa fin, ni ne connaît la durée de sa vie. La connaissance de la mort fait partie du domaine de l’invisible que Seul Allah, Immense et Elevé, connaît.

 

C’est pour cela qu’il se peut que certains médecins affirment à un homme, dont la maladie atteint son paroxysme, que sa mort est proche et que son heure est arrivée, mais Allah, Glorieux et Majestueux, a décrété la vie pour le malade, et la mort pour le docteur.

 

Donc, cela ne revient qu’à Allah, Immense et Elevé, Seul, du début à la fin (de A à Z) !

 

Serviteurs et servantes d’Allah !

 

Celui qui sera mort, le sera quand son heure sera arrivée. Il quittera ce bas monde avec ce qu’Allah, Immense et Elevé, lui a prédestiné de par Sa science éternelle, comme Il l’a écrit dans les tables préservées et comme Il a ordonné à l’ange de l’écrire pour l’homme alors qu’il est dans le ventre de sa mère, et ce, quelque soit la façon dont il mourra.

 

Qu’il meurt brûlé, noyé, assassiné ou par toute autre cause, sa mort aura été prédestinée par Allah. Sa mort ne surviendra qu’au terme qu’Allah lui aura prédestiné. Allah le Très-Haut a dit :

 

« Personne ne peut mourir que par la permission d’Allah, et au moment prédéterminé. »

 

(Sourate 3 verset 145)

 

Serviteurs et servantes d’Allah !

 

Ce grand événement, quand l’adorateur se le rappelle, cela l’amène à se préparer et à s’approvisionner pour l’au-delà.

 

Il est rapporté dans un hadith authentique que le Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui, a dit : « Remémorez-vous fréquemment celle qui met un terme aux délices ! » c'est-à-dire la mort. Rapporté par An-Nassa_i, At-Tirmidhi, Ahmad et Ibn Madjah.

 

Soit elle met un terme aux délices car le fait de s’en rappeler amène à les délaisser, ou bien, lorsque la mort arrive, il ne reste plus rien des délices de ce bas monde, et Allah est le plus savant.

 

Ainsi, si la personne se rappelle la mort : son état s’améliorera, son lien avec son Seigneur se bonifiera et sa préparation à la rencontre de son Créateur, purifié soit-Il, sera plus grande !

 

Serviteurs et servantes d’Allah !

 

Il viendra un temps où la mort elle-même sera égorgée. Après quoi, cela sera pour tout le monde la vie éternelle sans mort.

 

Il a été rapporté dans les deux sahihs, le sahih d’Al-Boukhari et celui de Mouslim, qu’Allah leur fasse miséricorde, que le Messager d’Allah, paix et bénédictions d’Allah sur lui, a dit :

 

« La mort sera ramenée sous la forme d’un mouton et un héraut (une personne qui fait des annonces en public) criera : « Ô gens du Paradis ! » Ils se dresseront pour mieux le voir et le regarderont. Il leur dira : « Savez-vous ce que c’est ? » Ils répondront : « Oui, c’est la mort. » et ils l’auront tous vu.

 

Ensuite, le héraut criera : « Ô gens de l’Enfer ! » Ils se dresseront pour mieux le voir et le regarderont. Il leur dira : « Savez-vous ce que c’est ? » Ils répondront : « Oui, c’est la mort. » et ils l’auront tous vu.

 

Il l’égorgera alors et dira : « Ô gens du Paradis ! (A présent, ce sera) la vie éternelle sans mort ! Ô gens de l’Enfer ! (A présent, ce sera) la vie éternelle sans mort ! »

 

Puis, le Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui, lis le verset suivant :

 

« Et avertis-les [ô Mouhammad] du Jour du regret, quand tout sera réglé ; alors qu’ils sont [dans ce monde] inattentifs »

 

C'est-à-dire qu’ils sont dans ce bas monde inattentifs à la mort.

 

« alors qu’ils sont [dans ce monde] inattentifs et qu’ils ne croient pas. »

 

(Sourate 19 verset 39)

 

Serviteurs et servantes d’Allah !

 

Craignez Allah, et sachez, qu’Allah vous garde, que dans le rappel de la mort, il y a un immense bénéfice et un illustre intérêt, parce qu’avec son rappel : les cœurs inattentifs se réveillent, les cœurs morts reviennent à la vie, la personne se dirige mieux vers Allah et disparaissent l’insouciance et le détournement des ordres d’Allah.

 

Serviteurs et servantes d’Allah ! Allah, Immense et Elevé, a dit :

 

« Toute âme goûtera à la mort. Mais c’est seulement au Jour de la résurrection que vous recevrez votre entière rétribution. Donc, quiconque sera écarté du Feu et introduit au Paradis aura certes réussi. Et la vie présente n’est qu’un objet de jouissance trompeuse. »

 

(Sourate 3 verset 185)

 

C’est une grande vérité qu’on doit bien comprendre ! C’est une affaire très grave qu’on doit garder à l’esprit et ne pas oublier !

 

Et si la mort, serviteurs et servantes d’Allah, si la mort devait épargner quelqu’un, elle aurait épargné le Messager d’Allah, paix et bénédictions d’Allah sur lui. Mais, le Très-Haut a dit :

 

« En vérité, tu (Mouhammad) mourras et ils mourront eux aussi »

 

(Sourate 39 verset 30)

 

Serviteurs et servantes d’Allah ! Et Allah le Très-Haut a dit dans le sens du verset :

 

« Puis, lorsque la mort vient à l’un d’eux, il dit : « Mon Seigneur ! Fais-moi revenir (sur terre), afin que je fasse du bien dans ce que je délaissais. » Non, c’est simplement une parole qu’il dit.

 

Derrière eux, cependant, une barrière, jusqu’au jour où ils seront ressuscités. » Puis, quand on soufflera dans la Trompe, il n’y aura plus de parenté entre eux ce jour-là, et ils ne poseront pas de questions. Ceux dont la balance est lourde seront les bienheureux ; et ceux dont la balance est légère seront ceux qui ont ruiné leurs propres âmes et ils demeureront éternellement dans l’Enfer.

 

Le feu brûlera leurs visages et ils auront les lèvres crispées. « Mes versets ne vous étaient-ils pas récités et vous les traitiez alors de mensonges ? » Ils dirent : « Seigneur ! Notre malheur nous a vaincus, et nous étions des gens égarés. Saigneur, fais-nous-en sortir ! Et si nous récidivons, nous serons alors injustes. » Il dit : « Soyez refoulés (humiliés) et ne Me parlez plus. »

 

(Sourate 23 versets 99 à 108)

 

Et Il a dit :

 

« Le jour où sa [véritable] réalisation viendra (le Jour de la Résurrection), ceux qui auparavant l’oubliaient diront : « Certes, les messagers de notre Seigneur sont venus avec la vérité. Y a-t-il pour nous des intercesseurs qui puissent intercéder en notre faveur ? Ou pourrons-nous être renvoyés [sur terre], afin d’œuvrer autrement que ce que nous faisions auparavant ? »

 

(Sourate 7 verset 53)

 

Et Sa parole :

 

« Si tu voyais les pécheurs [comparaître] têtes basses devant leur Seigneur ! « Notre Seigneur, nous avons vu et entendu, renvoie-nous donc afin que nous puissions faire du bien ; nous croyons [maintenant] avec certitude. »

 

(Sourate 32 verset 12)

 

Et Sa parole :

« Si tu les voyais, quand ils seront placés devant le feu. Ils diront alors : « Hélas ! Si nous pouvions être renvoyés [sur la terre], nous ne traiterions plus de mensonges les versets de notre Seigneur et nous serions du nombre des croyants. » Mais non ! Voilà que leur apparaîtra ce qu’auparavant ils cachaient. Or, s’ils étaient rendus [à la vie terrestre], ils reviendraient sûrement à ce qui leur était interdit. Ce sont vraiment des menteurs. »

 

(Sourate 6 versets 27-28)

 

Et Sa parole :

 

« Cependant, tu verras les injustes dire, en voyant le châtiment : « Y a-t-il un moyen de retourner [sur terre] ? »

(Sourate 42 verset 44)

 

Et sa parole :

 

« Ils diront : Notre Seigneur, Tu nous as fais mourir deux fois, et redonné la vie deux fois : nous reconnaissons donc nos péchés. Y a-t-il un moyen de s’en sortir ? »

 

(Sourate 40 verset 11)

 

Et Sa parole :

 

« Et là, ils hurleront : « Seigneur, fais-nous sortir ; nous ferons le bien, contrairement à ce que nous faisions. » « Ne vous avons-Nous pas donné une vie assez longue pour que celui qui réfléchit réfléchisse ? L’avertisseur, cependant, vous était venu. Hé bien, goûtez [votre punition]. Car pour les injustes, il n’y a pas de secoureur. »

 

(Sourate 35 verset 37)

 

Et Sa parole :

 

« Si tu voyais quand ils seront saisis de peur, pas d’échappatoires pour eux, et ils seront saisis de près ! Ils diront alors [le jour de la Résurrection] : « Nous croyons en Lui. » Mais comment atteindront-ils la foi de si loin alors qu’auparavant ils y avaient effectivement mécrus ? »

 

(Sourate 35 versets 51 à 53)

 

Un salaf voulu exhorter une personne. Il l’emmena au cimetière et lui dit :

 

« Regarde, ô untel, si tu étais à leur place, qu’aurais tu souhaité ? » Il lui répondit : « J’aurais souhaité revenir sur terre une seconde fois afin d’y accomplir d’autres bonnes œuvres en plus de celles que j’avais déjà faites auparavant. » Il lui dit alors : « Ô untel, tu es en ce moment même dans ce que tu souhaiterais ! »

 

Cela est vrai, serviteurs et servantes d’Allah, nous sommes dans ce que nous souhaiterions (si nous étions morts) ! Nous vivons à présent dans ce bas monde en étant en bonne santé et en sécurité ! Puis, nous serons amenés à quitter ce bas monde quand notre terme sera arrivé et que la mort viendra.

 

Alors, allons nous vraiment nous y préparer !

 

http://www.salafidunord.com/article-rappel-sur-la-mort-55666908.html

O Allah facilite nous notre jugement

O Allah pardonne nous nos péchés

O Allah pardonne les péchés de nos parents et tous les musulmans

O Allah fait entrez au paradis

Tag(s) : #Rappels écrits, #Rappel en Images

Partager cet article

Repost 0